Le climat de l'Avesnois

  

    

Le climat de l’Avesnois.

 

Généralité 

L’avesnois se situe dans une zone limite : le climat océanique est le plus influent, mais gagnant vers l’est, on peut un peu y ressentir l’influence d’un climat continental.

Précipitations

La moyenne des précipitations pour 1 an tourne autour des 800 mm en Avesnois.

Certains secteurs dépassent souvent cette moyenne, conséquence d’une altitude plus élevée.

Les températures

La température moyenne est de 9°c.

Les records de température:

On peut retenir deux chiffres :

Lors de la canicule d’aout 2003, on relève 39°c dans le secteur et inversement, au cours

de la vague de froid de début 2009, on relevait -20.2°c au coeur de l'Avesnois, avec une station aux normes. 

Les vents

Les vents dominants en Avesnois sont de secteur Nord est et Sud Ouest.

Comme l’ensemble de la région, l’Avesnois connaît chaque année quelques grosses tempêtes.

La neige

Chaque hiver, il n’est pas rare d’entendre à la radio  «  quelques flocons pourraient être visibles uniquement dans l’Avesnois »… Pourquoi uniquement dans l’Avesnois ?

L’Avesnois est une sorte de petit point de départ du massif ardennais :

Jaune : altitude comprise entre 120 et 180 m

Orange : altitude supérieure à 180 m

Point culminant : Anor, 271 m.

 

         

 La limite pluie-neige variant avec l’altitude, les flocons s’invitent plus souvent dans l’Avesnois que dans le reste de la région.

Le 26 novembre 2005, on a relevé jusqu’à 25 cm dans le secteur.

Longtemps, le réseau secondaire est resté difficilement praticable alors que dans le reste de la région, la situation était redevenue normale.

Les orages

L’Avesnois, comme le Nord Pas de Calais, est un point de rencontre des masses d’air chaude et froide. Les orages peuvent donc y être violents.

On ne compte plus les coulées de boue, inondations, et tous les dégâts causés par des orages, que ce soit à cause de la grêle, de micro- rafales ou des précipitations intenses.

Aussi, le Nord est une des régions de France les plus touchées par les tornades.

Ces phénomènes sont toutefois rares, mais cela témoigne de l’intensité des orages que peut connaître le secteur.

 

 

Sources: Météo France – Conseil régional région Nord Pas de Calais

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site